Choisir la langue

L’histoire des minorquines et où les trouver sur l’île

Des paysans minorquins aux fashionitas du monde entier, les sandales espagnoles ont une histoire peu commune !
18Mai

L’histoire des minorquines et où les trouver sur l’île

De leur vrai nom avarcas, les sandales en cuir minorquines sont aujourd’hui l’une des images de marque de l’île, dont elles ont d’ailleurs pris le surnom de minorquines. Aujourd’hui de toutes les couleurs, avec empiècement, voire une bride pour les tous petits, elles ont néanmoins conservé leur modèle de confection traditionnel.

Les minorquines sont les chaussures traditionnelles des paysans de l'île, que l'on trouve aujourd'hui sur tous les pieds, jusqu'à ceux de la Reine Sofia !

Pendant des siècles, les habitants de l’île de Minorque ont été tournés vers la culture du blé et l’élevage ovin. Pour se déplacer confortablement sur cette île rugueuse et climatiquement capricieuse, entre les vents, les chaleurs, les mois plus rudes, les habitants de l’île ont inventé un type de chaussure, les avarcas, qui sont toujours prisées, autant par les Minorquins que les touristes jusqu’à la reine Sofia.

Confortables, résistantes et pratiques sont toujours les maîtres mots de leur confection. Une bande de cuir sur le dessus du pied, légèrement ouverte au bout des orteils, une bride à l’arrière pour tenir le talon et une semelle en pneu recyclé pour les rendre imperméables. Les pièces en cuir sont cousues directement à la semelle. Rapidement très populaire sur l’île, un savetier était présent dans chaque village pour les faire à la demande.

Cette sandale entièrement en cuir est une véritable image de marque de l’île, qui permet de répondre facilement lorsque l’on se demande que rapporter du l’île de Minorque ! On retrouve son design nulle part ailleurs dans le monde, à tel point qu’elles sont plus connues sous leur surnom de minorquines que sous leur patronyme d’origine.

 

Avarcas d’hier et d’aujourd’hui

Leur fabrication prend naissance au début du 20e siècle. Elles deviennent populaires dans les années 50 pour finalement se retrouver aux pieds de tous les Minorquins, sans condition d’âge, de sexe ou de condition sociale au cours des années 60.

C’est à cette période que José Riudavets crée le premier atelier à grande échelle de la sandale minorquine. Il en profite pour améliorer la chaussure en lui conférant un plus grand confort (bride arrière plus élastique, semelle intérieure absorbante pour ne pas glisser et semelle extérieure en gomme pour plus de souplesse sans ôter l’imperméabilité).

Il faut attendre les années 70 pour que le reste des Baléares profitent de la sandale minorquine. Succès immédiat au moment ou le tourisme se développe sur Ibiza et Majorque : de nombreuses paires repartent dans les valises des touristes.

Les fabricants commencent alors à diversifier leur production en termes de couleurs, de variétés de cuir jusqu’à l’esthétique pour les modèles que nous connaissons aujourd’hui.

Les minorquines restent des chaussures idéales pour se balader le long des côtes, se déplacer sur les rochers, pour la navigation… Et pour un budget raisonnable.

La fabrication des minorquines est restée traditionnelle, avec quelques améliorations pour le confort

 

Anatomies des authentiques minorquines

À l’origine faite avec des matériaux et des moyens simples, la sandale minorquine rustique reste une sandale avec une semelle unique en pneu recyclé et du cuir de porc ou de bœuf pour les pièces de cuir. La couture en fil ciré est visible et elles sont estampillées de la marque officielle.

Aujourd’hui il faut savoir que les minorquines sont protégées sous le label Avarca de Menorca, qui garantit la transformation des produits, le processus de fabrication et la zone géographique.

 

Où acheter ses minorquines sur l’île de Minorque ?

Vous pouvez trouver vos minorquines authentiques dans de nombreux magasins de l’île, également dans la majorité des ateliers qui vendent directement au public. Vous pouvez également attendre de dénicher un artisan qui les coud encore entièrement à la main, comme sur l’un des marchés artisanaux que vous pouvez croiser dans certaines criques comme celle de Fornells ou le marché artisanal du port de Ciutadella, tous les soirs d’été.

Si vous ne passez pas dans l’île de Minorque prochainement et que vous avez tout de même envie de minorquines pour cet été, aucun problème : de nombreuses boutiques en ligne vous permettront d’acquérir les fameuses sandales en cuir. Sous leur nom d’origine ou leur surnom, vous les trouverez forcément !

Pour acheter des sandales minorquines, de nombreuses boutiques en vendent , ainsi que les ateliers directement ou les marchés artisanaux